Quatre ans

AudioDramax à quatre ans !
Depuis quatre belles années, nous sommes fiers de raconter des histoires et de les partager avec vous.

Pour 2015, on prépare de nouvelles histoires. D’ailleurs, c’est justement parce qu’on prépare toutes ses fictions qu’il y a eu moins de sorties ses derniers temps.

David écrit avec minutie sa prochaine série sur laquelle il planche depuis à peu près, houla, depuis la fin de Poséidôme. Antoine écrit son prochain livre, la suite de La Voie de la Colère, ce qui ne veut pas dire qu’il oublie la narration pour vos oreilles, seulement, pour le moment il a encore un peu de difficulté à se dédoubler, mais il y arrive. Jay poursuit Redlook et y apporte un grand soin, d’ailleurs le nouvel épisode est quasi fini puisqu’ il ne reste plus que la musique. Quant à notre nouvel artiste, Cédric, sa nouvelle série débarque au printemps, même qu’on a déjà commencé à enregistrer les voix.

Elles arrivent nos nouvelles aventures, et pour êtres honnêtes, on met le paquet. (Comme d’hab en fait.)

See you in wave !

 

Crédits photo : Sylvain Potel & David Uystpruyst

7 commentaires

  1. Elysio dit :

    Ah bon sang, vivement ! :)
    Bon courage les gars, on compte tous sur vous.

  2. Xqua dit :

    Youhou !
    j’ai hate j’ai hate :D !

    Merci pour votre superbe travail ! continuer comme ca ! :D

  3. Kortinu dit :

    \o/ J’attend ces nouvelles séries et ces nouveux épisodes avec impatience!

  4. Francois TJP dit :

    Une news qui fait bien plaisir ! Vivement !

  5. Trantor dit :

    Je suis impatient, j’avais commencé avec Poséidôme et en ce moment je suis en train d’écouter Eden. J’ai hâte de voir ce vous allez nous sortir ^^

  6. @now@n dit :

    Je pense qu’on peut parler de hiatus pour se référer à la période durant laquelle il ne s’est pas passé graaand choooose.

    Ça ne me pose pas de problème. Je vous ai toujours vu comme un manifeste artistique, pas une boîte de prod’.

    Mais quand même. Teaser tout en même temps, est-ce que ce n’est pas un peu moins fort que de communiquer en mode « BAM », quand les choses sortiront réellement, en profitant de l’effet de surprise ?

    Je dis ça, je dis rien.

    Bises à vous.

    • David dit :

      Tu sais @now@n, au billard par exemple, quand on joue la nuit entre les ombres des persiennes et entre deux rixes, on aime bien annoncer le numéro de la boule avant de l’envoyer dans le trou. Parce que c’est classe, et puis ça n’empêche pas les surprises. Après comme on joue avec des baguettes soi-disant ça ne fait pas le même effet.

La parole est à vous