Gris-Bleu

Miahsm, sera projeté en première partie de la rétrospective René Laloux aux Utopiales, le festival international de Science-Fiction de Nantes, Jeudi 10 Novembre à 11h*.

Je profite de l’évènement pour parler un peu de mon court métrage d’animation, co-réalisé avec Sylvain Potel.

Dans la brume cendrée, le visage effacé, elle regarde le monde disparaître.

Miahsm est une vision de fin de monde onirique. Un paradoxe. Une approche dans la même lignée que l’univers de mes fictions sonores, cette fois en images… C’est un court métrage contemplatif, lent et empreint de poésie. Je ne dirai rien sur l’histoire, pour la préserver. Le film entretient, par ailleurs, une résonance avec le long métrage d’animation Gandahar de René Laloux sur des dessins originaux de Philippe Caza.

Il existe également des liaisons directes entre Miahsm et ihokane. Un peu implicites, car il ne s’agit pas exactement d’un environnement commun, mais plutôt d’une évolution commune. L’une d’elle réside dans les couleurs, dans ce gris-bleu où, avec le temps, les couleurs ont disparu. Par altération de notre champ de perception, ou suite à un drame écologique, tout dépend du point de vue. En réalité bien que Miahsm ai été fini en 2010 soit deux ans après ihokane, sa construction est antérieure…

Si vous venez aux Utopiales ne manquez pas les films de Laloux (La Planète Sauvage et Gandahar), et comme ça vous en profiterez aussi pour marcher un peu dans le désert de cendres de Miahsm


*La projection de Miahsm s’étant décidée sur le tard, le film n’apparait pas dans le programme.

TAGS: , , , , ,